Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
loading ...

Délit de harcèlement Poursuites pénales du salarié harceleur : l’employeur peut se constituer partie civile aux fins d’indemnisation du « préjudice d’image »

Justifie sa décision déclarant recevable la constitution de partie civile de la société et condamnant le prévenu à lui verser la somme de 500 €, la cour d'appel ayant relevé que le délit de harcèlement moral dont M.X a été déclaré coupable, de même que les agissements fautifs dont il a été reconnu responsable, ont directement causé à ladite société un dommage dès lors que, pour commettre ces faits, l'intéressé a outrepassé les pouvoirs hiérarchiques qui avaient été dévolus par son employeur. En agissant ainsi, il a terni l'image de la compagnie auprès des autres salariés.



Documents associés

Retour aux actualités