Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
loading ...

Les 7 futurs de l'entreprise

En 1958, l'espérance de vie des grandes entreprises s'élevait à 61 ans. Elle est passée actuellement à 18 ans. John Chambers, le PDG de Cisco affirme même que 90% des grandes entreprises connaîtront une crise financière majeure dans les 15 ans qui viennent. Denis Pennel, DG de la Confédération mondiale des services pour l'emploi affirme « ce que nous vivons est moins une crise de l'emploi qu'une revalorisation du travail. Cette révolution provient autant de l'impact des nouvelles technologies que de la transformation de la nature même du travail, plus immatériel, plus diffus, plus flexible que par le passé ». Paradoxes le salarié pourrait redevenir l'artisan d'autrefois propriétaire de son outil de production, un ordinateur et une connexion internet, travaillant souvent chez lui tandis que l'impression 3 D pourrait relocaliser la production à proximité. A quoi ressemblera alors l'usine de demain ? Sept scénarios possibles :


1 L'usine sera automatisée. Les experts cependant divergent sur l'ampleur des conséquences sur l'emploi (de 9% à 47%) Il est certain  cependant que des postes seront entièrement robotisés, les plus répétitifs, d'autres que partiellement. Quatre compétences resteront trop complexes pour le robot : « la créativité, l'esprit critique, la communication et la coopération. » Ces quatre C sont les compétences dont nous aurons toujours besoin pour résoudre les problèmes complexes.


2 L'usine sera décentralisée L'entreprise pourrait sortir de ses murs. Les outils digitaux permettront une transmission de l'information en temps réel. A titre d'exemple l'entreprise autrichienne BUFFER qui emploie 100 personnes n'a pas de bureau !


3 L'entreprise sera collaborative Il s'agira de créer collectivement de la valeur redistribuée en fonction de la contribution de chacun.


4 L'entreprise sera relocalisée. Le BCG et Supelec ont inauguré l'usine du futur en miniature sur le plateau de Saclay. Les chaînes de production (de scooters et de bonbons) sont des laboratoires destinés à montrer comment les nouvelles technologies peuvent révolutionner le fonctionnement des usines avec des gains de productivité de 10 à 20%. Ce qui permettrait de relocaliser une partie de la production surtout si l'impression 3D se développe.


5 L'entreprise sera fluctuante Elle deviendra protéiforme, changeant de périmètre en fonction du marché. Ce sera plutôt un groupement d'intérêt économique, un consortium de très petites entreprises travaillant ensemble suivant une stratégie repensée en temps réel.


6 L'entreprise sera cellulaire. Il y aura moins d'employés à plein temps seulement pour les fonctions fixes. Des collègues extérieurs, des consultants viendront travailler sur des projets spécifiques. L'entreprise réunira, au cas par cas, des équipes projets, constituées d'experts dans leur domaine « à la manière des studios de cinéma ». L'avenir du travail sera la pluri-activité » assure Denis Pennel. La carrière ne sera plus linéaire mais en réseau ce qui conviendra mieux aux futures générations qui veulent donner du sens à leur travail.


7 L'entreprise sera data-driven. Les données seront partout, finances, marketing, DRH. Il y aura un « chief data officer » dans chaque entreprise avec des équipes entières chargées de guider les dirigeants. Déjà  va sortir une solution d'assistance RH capable de prévoir le risque de départ de collaborateurs !


pour aller plus loin avec Charlotte Laurent - Management janvier 2017 en kiosque 4.90 €

Source : ORES (Observatoire des Relations Economiques et Sociales)

Retour aux actualités