Ignorer les commandes du ruban
Passer au contenu principal
loading ...

Nouvelle maquette du bulletin de paie pour 2022

Net imposable

 

Régime en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021

Même si beaucoup d'éditeurs de logiciels de paie affichent cette zone, force est de constater que la maquette selon l'arrêté du 12 mai 2018 n'en prévoyait pas l'affichage. La référence au net imposable ne se retrouvait en quelque sorte évoquée que dans la zone PAS du bulletin de paie.

 

Nouveau régime applicable au 1er janvier 2022

 

La nouvelle version en vigueur le 1er janvier 2022 remédie à ce souci, prévoyant désormais les zones suivantes dans la partie consacrée à l'impôt sur le revenu :

 

Doivent donc désormais être affichées les informations suivantes :

 

  1. La valeur du net imposable du mois ;
  2. Ainsi que sa valeur cumulée depuis le 1er janvier de l'année.

 

Rappelons que cette valeur est généralement identique à la base du PAS, sauf dans le cas où des IJSS subrogées seraient présentes sur le bulletin de paie (maladie dans la limite de 60 jours, accident du travail/maladie professionnelle et congé maternité/adoption/paternité et accueil de l'enfant sans limite de durée).

 

 

Zone PAS

 

Régime en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021

 

La maquette du bulletin de paie, selon arrêté du 12 mai 2018, prévoit les indications suivantes en matière de PAS (impôt sur le revenu prélevé à la source) :

 

En colonne 2 : le montant qui est indiqué dans cette zone correspond à l'assiette du PAS et au net imposable. C'est en tout cas la base sur laquelle s'applique le PAS ;

 

En colonne 3 : le bulletin de paie indique à cette zone la « nature » du taux de PAS : personnalisé/ ou non personnalisé. À ce niveau, l'employeur n'est pas contraint de préciser si le taux personnalisé est celui communiqué par l'administration fiscale au titre des revenus déclarés, ou le taux « modulé » ou « individualisé ».

 

En colonne 4 : le bulletin de paie indique le montant du PAS effectué sur le bulletin de paie.

 

Tout comme cela est le cas pour le salaire brut, net, cotisations salariales et cotisations patronales, les éditeurs de logiciel prévoient régulièrement d'indiquer le total des PAS réalisés depuis le début de l'année (même si cette zone n'est pas clairement indiquée sur la maquette proposée par l'arrêté du 9 mai 2018).

 

Nouveau régime applicable au 1er janvier 2022

La nouvelle version en vigueur le 1er janvier 2022 ajoute une nouvelle colonne au sein de laquelle doit être indiqué désormais le cumul annuel des PAS effectués pour le salarié (soit le cumul des PAS réalisés depuis le 1er janvier).

 

 

Heures complémentaires et/ou supplémentaires exonérées

 

Nouveau régime applicable au 1er janvier 2022

 

Doivent désormais apparaître sur le bulletin de paie en 2022, le montant net des heures complémentaires et/ou supplémentaires exonérées ainsi que le cumul annuel des montant d'heures complémentaires et/ou supplémentaires exonérées.

 

 

Net à payer

 

Régime en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021

 

L'arrêté du 9 mai 2018 précise que « pour la composition de la mention net à payer avant impôt sur le revenu et de la valeur correspondant à cette mention, il est utilisé un corps de caractère dont le nombre de points est au moins égal à une fois et demie le nombre de points du corps de caractère utilisé pour la composition des intitulés des autres lignes ».

 

Nouveau régime applicable au 1er janvier 2022

 

Les mentions «net à payer avant impôt sur le revenu» et «net à payer au salarié» ainsi que les montants associés apparaissent d'une manière qui en facilite la lisibilité par rapport aux autres lignes.

 

 

Nouvelle présentation

 

Le décret que vous pouvez consulter via le lien suivant indique un modèle de présentation reprenant ces différentes informations.

 

Arrêté du 23 décembre 2021 : informations figurant sur le bulletin de paie

 

 

Date d'entrée en vigueur

 

Selon l'article 2 de l'arrêté du 23 décembre 2021 publié au JO le 30 décembre 2012 : « Les dispositions du présent arrêté sont applicables aux rémunérations versées à compter du 1er janvier 2022 ».

 

 

Article publié le 7 janvier 2022

 

 

Retour aux actualités